Parodontologie

La parodontie est la partie de la dentisterie qui est spécialisée dans le traitement du parodonte, c'est-à-dire les tissus de soutien de la dent : la gencive, l'os alvéolaire, le cément et ligament alvéolo-dentaire.

 

Les maladies parodontales sont des infections bactériennes (microbiennes) qui affectent et détruisent les tissus qui entourent et supportent les dents (le parodonte). Les tissus concernés sont la gencive, les fibres d'attachement (ligament ou desmodonte) et l'os qui supporte les dents.

 

Quels sont les symptomes?

Les maladies parodontales constituent un problème important de santé publique. Elles représentent, avec la carie dentaire, les affections principales de la cavité buccale.

Ces pathologies sont appelées gingivites si elles concernent uniquement la gencive et parodontites si les tissus sous-jacents- en particulier l'os alvéolaire sont atteints.

- L'état de la gencive : inflammation, saignement, récession (rétraction), présence de pus.

- L'état des dents : caries, malpositions, mobilités, couronnes inadaptées

- La présence de poches parodontales dont la profondeur est mesurée pour déterminer la sévérité de la perte d'attache.

Gingivite : inflammation de la gencive, très souvent associée à des saignements

Déchaussement des dents : l'os de soutien de la dent perd de la hauteur, la dent apparaît plus longue. Ceci doit être un signe d'alerte pour consulter un dentiste

A lire : Les parodontites (déchaussement des dents)

Mobilités dentaires anormales : c'est souvent le signe le plus inquiétant

Apparition de « trous noirs » entre les dents

Parfois d'hypersensibilité dentinaire aux collets des dents

La plaque dentaire qui contient les bactéries est la cause déclenchant les maladies parodontales. C'est un enduit qui se forme sur les dents et qui doit être éliminé chaque jour par le brossage pour prévenir son accumulation. Si la plaque dentaire n'est pas éliminée elle durcit et forme le tartre. Ce dernier ne peut être éliminé que par un détartrage.

 

Greffe de gencives 

Certaines récessions de la gencive sont traitées en recouvrant la dénudation de la racine dentaire par un greffon gingival. 

Au bout d’une dizaine de jours, la cicatrisation est déjà bien avancée. Quelques semaines, voire quelques mois, sont parfois nécessaires pour obtenir une cicatrisation complète et un résultat esthétique définitif. En fonction du cas, la récession de la gencive peut être recouverte totalement ou partiellement.

Article rédigé par le praticien le 22/04/2016